Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Ella et le little Adam’s Peak

par Eric & Katiana
873 views

Surplombé par le little Adam’s Peak, Ella est un petit village très touristique situé à l’est des hautes terres du Sri Lanka. Il était, au milieu des années 70, le repère des backpackers et des hippies en quête de tranquillité. Depuis la pacification du pays en 2009, ce village a subit de plein fouet l’explosion du tourisme. Cependant, la beauté de la région et ses nombreux parcours de randonnées font vite oublier ce petit défaut.

 

La région des montagnes

 

Les montagnes du Sri Lanka

 

Que visiter à Ella ?


Si vous cherchez un peu Ella au Sri Lanka sur internet ou instagram, vous tomberez à presque tous les coups sur la photo d’un pont. Il s’agit du Nine Arch Bridge. Accessible, en longeant le chemin de fer depuis la gare d’Ella, ce pont ferroviaire est l’un des sites touristique les plus photographiés au Sri Lanka. Par ailleurs, une sorte de petite buvette est accessible facilement depuis le centre-ville (ici) et permet d’attendre confortablement qu’un train pointe le bout de son nez.

Mais il n’y pas que le Nine Arch Bridge à Ella. Le principal intérêt de ce village vient de sa localisation. Légèrement moins en altitude que les villes de Nuwara Eliya et d’Haputale, le village d’Ella profite d’un climat tempéré qui est parfaitement adapté aux randonnées. En effet, du centre-ville, différents parcours permettent de visiter à pieds la région et de profiter d’un point de vue exceptionnel, le Ella Gap.

 

Note – Le Ella Rock est le sommet le plus élevé des environs. Plusieurs chemins permettent son ascension. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de le faire, mais il paraît que ce parcours de randonnée est l’un des plus renommés du Sri Lanka.

 

Notre randonnée au Little Adam’s Peak


Parmis tous ces parcours, l’un a retenu notre attention, celui du little Adam’s Peak. Ce sommet, qui s’appelle en réalité Punchi Sri Padaya (1141 mètres), tire son surnom d’une montagne particulièrement sacrée pour les Boudhiste sri lankais, l’Adam’s Peak. Cette dernière est bien plus élevée puisqu’elle culmine à 2243 mètres. Vous pourrez découvrir notre ascension ici.

Rien de sacré ici. L’intérêt de ce petit sommet est en réalité la vue spectaculaire qu’il offre pour un minimum d’efforts, il faut bien l’avouer. En effet, l’ascension prend très vite l’apparence d’une promenade du dimanche. Avec le soleil qui commence à taper et notre trek au Lipton’s Seat du matin, ce n’est pas pour nous déplaire. Nous suivons un chemin parfaitement balisé et quand la pente se fait plus raide, un escalier en béton est là pour nous aider. Si vous voyagez avec des enfants, l’ascension du little Adam’s Peak est donc tout à fait recommandée.

 

Note – Le fameux Little Adam’s Peak. La première partie de l’ascension n’était en réalité qu’un simple échauffement par rapport à ce qui nous attend. En réalité, la montée n’est pas bien difficile, mais mieux vaut avoir un bon équilibre. 

Au détour du chemin, nous nous retrouvons nez à nez à une jolie vache qui n’est absolument pas dérangée par le fait de bloquer le passage. Pas rassurés, nous la contournons et au bout d’une petite demie heure de marche, nous arrivons à un premier sommet. L’endroit est légèrement aménagé, permettant à une quinzaine de touristes de souffler un peu en prenant quelques photos.

La majorité d’entre eux n’ira pas plus loin. Car le parcours ne s’arrête pas là. Au little Adam’s Peak, il y a en réalité deux sommets à gravir. Or, la plupart des promeneurs semblent se décourager devant la tâche à accomplir. En effet, pour atteindre le second sommet, il est nécessaire de redescendre, et pas qu’un peu. À partir de là, il n’y a plus de sentier balisé. On vous conseille de bonnes chaussures, car les Stan smith pourraient ne pas suffire.

 

 

Pour notre part, nous ne nous décourageons pas. Et nous faisons bien. Pour une petite demie-heure d’efforts supplémentaires, nous pouvons profiter enfin du fameux Ella Gap. Seuls au monde, nous contemplons une vue plongeante sur la vallée. Sans la légère brume, je suis presque certain que nous pourrions apercevoir l’océan. Les pieds au bord du vide, nous savourons quelques minutes d’un repos bien mérité.

Nous restons cependant un peu sur notre fin. Après les paysages grandioses d’Haputale et du Lipton Seat, la région d’Ella nous paraît un peu fade. Mais au moment ou j’écris cet article et que je redécouvre les photos, je me rends à l’évidence, Ella, son Nine Arch Bridge et son Little Adam’s Peak, bien qu’envahis par les touristes, n’ont pas volé leur réputation.

 

Note – Une fois perchés en haut du Little Adam’s Peak, on vous conseille de ne pas avoir le vertige. 

 

Que penser d’Ella et du Little Adam’s Peak ?


Certe, Ella manque d’authenticité. Le village est franchement laid et à trois-quarts peuplé de touristes. Mais il a aussi de nombreux avantages qui justifient son succès. La région qui l’entoure est magnifique. Il y fait plus sec que dans d’autres parties des hautes terres de l’île. Et enfin, de nombreuse randonnées sont accessibles directement à pied depuis le centre-ville. Et ça, ce n’est pas un détail lorsque l’on voyage en transport en commun et que l’on a pris le train (notre trajet Kandy-haputale) en partance de la ville de Kandy.

Articles similaires

Commentaires

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. Accepter En savoir plus