Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Sur les sentiers de Mihintale

par Eric & Katiana
1424 views

Les escaliers de pierres se succèdent et nous conduisent au travers une épaisse forêt accrochée sur le flanc d’une colline. À quelques mètres de nous, toute une famille de singes semble avoir élue domicile sur un antique dagoba à moitié en ruine. Et au-dessus de nous, apparaît au travers des branchages le visage serein d’un immense Bouddha. Bienvenue à Mihintale.

 

Mihintale en bref

 

Mihintale en bref

 

Notre visite de Mihintale


À une dizaine de kilomètres d’Anuradhapura (voir notre article), nous avons fait la découverte du temple de Mihintale. Il nous aura fallu grimper pas moins de 1840 marches pour profiter d’une vue imprenable sur la vallée. En plus d’être une magnifique promenade entre nature sauvage et ruines antiques, cette escapade nous a emmenés sur les traces de l’un des mythes fondateurs du royaume de Lanka.

 

Les vestiges d'un temple à MihintaleVestiges, Mihintale, Sri LankaDétails Dagoba, Mihintale, Sri LankaNote – À Mihintale, vous ne pouvez pas faire 50 mètres sans tomber nez à nez avec un vestige archéologique dans cet endroit où se mêlent sans complexes, mythes, histoire et religion.

 

Une légende très célèbre ici, raconte que c’est au sommet  cette colline qu’a eu lieu la rencontre entre Mahinda, fils de l’empereur indien Ashoka, et le souverain cinghalais Devanampiyatissa, en 247 av. J.C.

Alors que ce dernier chassait, le prince missionnaire le prit à parti du haut d’un rocher et lui prêcha les enseignements du bouddhisme. Cette rencontre marque la naissance de cette religion au Sri Lanka et demeure aujourd’hui encore, l’une des dates les plus importantes de l’histoire cinghalaise.

 

Le Mahaseya Dagoba de Mihintale au Sri LankaL'Aradhana Gala à Mihintale au Sri LankaBouddha, Mihintale, Sri LankaNote – Les trois incontournables de Mihintale. Le Mahaseya Dagoba en haut à gauche, le légendaire rocher Aradhana Gala juste en dessous et le fameux Bouddha de Mihintale à droite.

 

Au prix d’une rude ascension, nous avons pu atteindre le sommet de ce fameux rocher. J’ai été impressionné par ces marches gravées à même la roche, qui ont été complètements polies sous les pas de générations de pèlerins

Pendant toute la promenade, nous avons été accompagnés par un clan de tout petits singes. Après quelques recherches wikipediesque, je peux vous affirmer que ce sont des macaques à toque. Une espèce endémique du Sri Lanka malheureusement menacée par la disparition de son habitat. On en retrouve un peu partout et en particulier dans les temples. Ils s’accommodent en effet très bien de la présence des hommes.

Par contre attention à vos affaires. Notre chauffeur qui nous accompagnait ce jour-là s’est fait voler les fleurs qu’il souhaitait déposer en offrande. Une scène assez cocasse, mais qui aurait été bien moins drôle avec notre appareil photo. Chose qui arrive chaque année parait-il.

 

Petit singe, Mihintale, Sri Lanka

 

En grimpant les escaliers de Mihintale, vous pénétrez dans le domaine des macaques à toques. Ils n’hésiteront pas à vous jouer des tours sous l’oeil bienveillant d’un imposant Bouddha de pierres blanches.

 

Macaque à toque, Mihintale, Sri LankaStatue de Bouddha, Mihintale, Sri Lanka

En plus du fameux rocher et de sa vue panoramique, le site de Mihintale comprend plusieurs monuments qui valent le détour.

On pense d’abord à l’imposant Bouddha de pierre blanche dont les détails sont particulièrement réussis. Son visage extraordinairement serein a émergé des arbres au cours de notre ascension. Ensuite, une fois arrivé au niveau du temple, impossible de le manquer. La statue a été bâtie au sommet d’une colline et domine le temple de toute sa hauteur.

Par contre, le temple en lui-même et ses piliers caractéristiques ne suscitent pas vraiment l’attention des visiteurs. Son âge vénérable (≈2000 ans) et sa place centrale en font malgré tout un incontournable du site.

 

Le temple de Mihintale, Sri LankaNote – Ce tout petit Dagoba est placé à l’emplacement où eu lieu la rencontre entre le prince missionnaire Mahinda et le roi sri lankais Devanampiyatissa.

Celui qui domine tout le site de sa silhouette imposante, c’est l’énorme Mahaseya Dagoba. Récemment restauré, il a été construit au 1er siècle av. J.C. et est réputé pour abriter quelques cheveux du Bouddha. Une plateforme en fait le tour et offre notamment une vue remarquable du rocher.

Par ailleurs, n’hésitez pas à flâner le long des sentiers qui parcourent la colline. Vous tomberez au hasard sur de nombreuses ruines qui témoignent de l’ancienneté de ce lieu de pèlerinage. Certaines d’entre elles font partie des monuments religieux les plus anciens de toute l’île.

 

Au sommet de MihintaleGrand Stupa, Mihintale, Sri Lanka

 

Pour conclure, on a adoré cette visite de Mihintale. Elle ne nous a pas pris plus de la matinée et nous a bien changé des ruines d’Anuradhapura. Si vous passez dans la région, ne manquez surtout pas ce site magnifique.

Mihintale pratique

Se rendre à Mihintale

Pas le choix, il faut passer par Anuradhapura.

  • Le bus : Il part toute les 15 minutes de la New Town Bus Station d’Anuradhapura. Comptez une bonne demie heure de trajet.
  • En tuk-tuk : Essayez de négocier pour 2000 roupies votre course. C’est le prix habituel pour les touristes.

Manger à Mihintale

Vous trouverez quelques stands vendant des snacks du pays à l’attention des touristes mais surtout des pèlerins locaux. Il n’y a pas de restaurant digne de ce nom et il vous faudra retourner à Anuradhapura pour en trouver un.

N’oubliez pas de partir avec une bonne réserve d’eau. Il fait vite chaud et l’ascension peut être rude pour certains.

Sur place

Comme dans tous les temples au Sri Lanka, il vous faudra marcher pieds nus au bout d’un moment. N’oubliez pas de vous munir d’un peu de change pour déposer vos chaussures.

Attention aux singes qui peuvent vous voler vos lunettes ou votre chapeau et qui seront trèèèès intéressés par votre nourriture…

Articles similaires

Commentaires

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. Accepter En savoir plus